Call Us Today! +254 20 77 30537|fawe@fawe.org
Facteurs positifs dans l’éducation des filles2017-12-08T14:43:47+00:00

Qu’est-ce qui fait que les filles défavorisées réussissent contre toute attente?

Le FAWE s’est associé au Centre pour l’Education du Commonwealth (CEC) de la Faculté d’éducation de l’Université de Cambridge sur un projet de recherche sur le genre centré sur les facteurs positifs qui empêchent les filles de milieux défavorisés d’accéder à l’école et d’avoir une éducation de qualité.

La recherche a documenté les expériences des filles qui restent à l’école et a examiné la progression à travers les dernières années de l’école primaire où l’abandon est le plus élevé. Il a également étudié les chemins empruntés par les femmes qui réussissent sur le plan académique et l’impact de ceux qui ont été des modèles ou des mentors pour ces femmes.

Le projet visait à documenter les histoires personnelles de ces filles et femmes, à analyser l’impact des facteurs positifs sur leur accomplissement et à suivre leur progression dans le temps.

Le projet pilote devait se dérouler au Kenya et en Ouganda de septembre 2009 à juin 2010 et était la première étape d’un projet plus vaste qui couvrirait une grande partie de l’Afrique de l’Est à partir de 2010.

Compte tenu des résultats positifs des centres d’excellence (CE) du FAWE sur l’éducation des filles notés au fil du temps, l’AIC Kajiado CE du FAWE a été sélectionné comme l’un des quatre sites de recherche au Kenya.

FAWE identifierait également les femmes professionnelles et de niveau universitaire qui ont bénéficié de ses interventions en tant que sujets de recherche sur les modèles et les mentors.

 

X