“Apprentissage en ligne a permis d’enseigner à un grand nombre d’étudiants pendant la pandémie COVID 19″ – Bekele Shikur

//“Apprentissage en ligne a permis d’enseigner à un grand nombre d’étudiants pendant la pandémie COVID 19″ – Bekele Shikur

Par l’équipe  FAWE Ethiopie

Bekele Shikur est professeur de mathématiques dans une des écoles partenaires dénommée Bashewam School à Addis-Abeba, en Éthiopie. Il est devenu enseignant non pas par choix mais grâce à l’enseignement, il a appris que l’enseignement est un moyen de former moralement les générations et de doter les enfants de connaissances à travers l’éducation.

La pandémie du COVID lui a donné l’occasion d’enseigner aux étudiants au moyen d’une plateforme en ligne créée par l’école et d’assurer un cours de tutorat pour les étudiants du FAWE-Éthiopie et de la Fondation Mastercard dans trois régions, dont Addis-Abeba.

Il a expliqué que le COVID-19 a eu de nombreuses conséquences sur le processus d’enseignement et d’apprentissage. A titre d’exemple.

  • Comme les étudiants restent à la maison, ils sont exposés au stress, à l’anxiété et aux problèmes psychologiques. Pour améliorer leur performance, ils doivent travailler dur et consacrer plus de temps à leurs études par rapport à l’enseignement physique.
  • L’évaluation des performances globales des étudiants s’en est trouvée compliquée. Auparavant, l’évaluation était basée uniquement sur les examens

Dans le cadre de la transformation du processus d’enseignement et d’apprentissage en plateformes en ligne, différentes activités ont été réalisées grâce à un partenariat créé avec des écoles partenaires, comme la formation d’enseignants sélectionnés sur la technologie, et plus particulièrement sur l’utilisation de l’application Google Class Room.

La deuxième activité consistait à mettre en place une salle de classe Google pour certaines matières et à évaluer le nombre d’élèves ayant accès à des smartphones. Les étudiants ont ensuite été invités à créer des adresses e-mail. La troisième et dernière activité consistait à inviter les étudiants à rejoindre la salle de classe Google en utilisant le code attribué à la classe.

Comme l’application n’avait pas été utilisée auparavant, il était difficile pour certains universitaires de se familiariser avec le programme d’enseignement en ligne.  Par la suite, ils ont appris à utiliser l’application et en ont beaucoup profité. La connectivité Internet reste un défi, ce qui rend difficile pour les enseignants d’évaluer le niveau d’attention des apprenants.

« Tout ce que je peux dire, c’est que j’ai la chance d’enseigner grâce aux nouvelles plateformes technologiques et de pouvoir enseigner à un grand nombre d’étudiants qui vivent dans différentes villes en même temps, ce qui pourrait être difficile à faire dans le cadre d’un programme d’enseignement en présentiel », a ajouté M. Bekele.

Les principales préoccupations de M. Bekele concernant l’enseignement en ligne sont les suivantes:

  • Les mécanismes d’évaluation et la notation se faisaient auparavant sur la base d’un examen ; nous devons donc reprendre d’autres types d’évaluation tels que le travail de groupe et les exposés.
  • Le processus d’enseignement et d’apprentissage dépend des notes fournies par l’enseignant
  • Le manque d’interaction directe avec les élèves et entre l’enseignant et les élèves

« En plus de cela, l’expérience que les étudiants acquièrent en utilisant la plateforme en ligne les aidera à accéder facilement à d’autres plateformes d’enseignement et d’apprentissage à l’avenir », a déclaré l’enseignant.

By |2021-02-24T16:45:33+03:00février 24th, 2021|Categories: Nouvelles|

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X