Soutenir les boursiers du FAWE pendant la pandémie du COVID-19

/, Nouvelles/Soutenir les boursiers du FAWE pendant la pandémie du COVID-19

Le Forum des éducatrices africaines (FAWE), en partenariat avec la Fondation Mastercard, met en œuvre le programme des boursiers en Éthiopie et au Rwanda depuis 2013. Ce programme aide les filles et les garçons doués sur le plan académique et issus de milieux économiquement défavorisés à accéder à l’enseignement secondaire et supérieur en vue de le mener à bien. Les boursiers parrainés reçoivent une bourse complète qui couvre les frais de scolarité, les uniformes, le matériel scolaire, l’assurance maladie et une allocation de subsistance.

Le programme des boursiers soutient actuellement 526 boursiers du secondaire en Éthiopie et 826 universitaires au Rwanda. Depuis sa création, le programme a sponsorisé 1 200 boursiers.

Aujourd’hui, avec le nombre record d’enfants et de jeunes non scolarisés à la suite de la pandémie du COVID-19, et les programmes d’éducation touchés par les fermetures d’écoles, les interdictions de déplacement et les confinements, le FAWE a dû adapter ses programmes pour soutenir les boursiers de manière virtuelle.

L’impact de la pandémie du COVID-19 sur le programme des boursiers du FAWE

La pandémie du COVID-19 a accentué les difficultés du moment et a posé de nouveaux défis au programme des boursiers, notamment en raison des fermetures d’écoles. Voici quelques défis que les boursiers peuvent rencontrer lors de l’apprentissage à domicile:

  • Les défis à subvenir aux besoins essentiels et le risque de contracter le Covid-19. Tous les boursiers soutenus proviennent de milieux économiquement défavorisés et peuvent être considérés comme des enfants et des jeunes vulnérables. La majorité d’entre eux peuvent être incapables d’accéder aux besoins de base comme l’eau, la nourriture, les soins de santé et les équipements de protection individuelle (EPI) tels que les gants, les masques, les désinfectants pour les mains et le savon. Pour ceux qui vivent dans des foyers surpeuplés, le manque de distanciation sociale et le laxisme dans l’application des méthodes de prévention des infections peuvent entraîner un risque plus élevé de contracter le COVID-19 pour les boursiers
  • Inquiétude due à la fermeture inattendue des écoles et des espaces d’apprentissage au milieu du trimestre scolaire et peur de perdre les acquis de l’apprentissage. Cette situation est particulièrement préoccupante pour les universitaires qui vivent dans des régions éloignées et qui n’ont pas ou peu accès aux médias, à l’électricité et à l’internet.
  • Augmentation des taux d’abandon scolaire, en particulier pour les filles. Les filles qui ne sont pas scolarisées courent un risque plus élevé de mariage précoce, de violence sexuelle et basée sur le genre, de grossesse précoce et de travail des enfants. Cela augmente la probabilité de voir les filles ne pas retourner à l’école à la rentrée.
  • Accès à la technologie. Les femmes et les jeunes filles ont généralement moins accès aux dispositifs et à l’internet mobile. Cela peut exclure les filles de l’apprentissage en ligne, de la possibilité de rester en contact avec des mentors et des réseaux sociaux qui les soutiennent, ou de l’accès à des lignes vertes et de soutien en matière de violences sexuelles et de genre.
  • Mauvaise utilisation des allocations des boursiers. En raison de la pression financière croissante pendant les périodes de confinement, les boursiers peuvent avoir besoin d’utiliser leurs allocations pour subvenir aux besoins de leur famille plutôt qu’à leurs propres besoins scolaires.

Comment le FAWE a fait face à ces défis

Le FAWE soutient les universitaires et répond aux défis ci-dessus en:

  • Veillant à ce que les boursiers puissent rentrer chez eux en toute sécurité immédiatement après la fermeture des écoles. Les boursiers qui n’ont pas pu rentrer chez eux ont été placés chez des parents proches ou, en Éthiopie, ont bénéficié d’un logement et d’une aide de subsistance.
  • Organisant des contrôles réguliers avec les Boursiers par téléphone, télégramme et WhatsApp. En raison des difficultés de connexion à Internet, le FAWE a nommé des représentants et des enseignants mentors pour assurer le suivi des boursiers en Éthiopie.
  • Donnant un soutien psychosocial aux Boursiers pour soutenir leur santé mentale et leur bien-être psychosocial. Les boursiers ont été jumelés avec des mentors et des conseillers pour des séances de mentorat, d’orientation et de conseil en ligne.
  • Fournissant des allocations supplémentaires pour aider les boursiers à répondre à leurs besoins de base et à soutenir leurs familles tout en apprenant chez eux. Ces allocations ont été accordées pour éviter que les boursiers n’utilisent les fonds réservés à leurs besoins scolaires pour subvenir aux besoins essentiels de leur famille.
  • Achetant de smartphones (pour les boursiers en Éthiopie) et d’ordinateurs portables (pour les boursiers au Rwanda) pour permettre aux boursiers de continuer à apprendre et d’accéder au matériel pédagogique en ligne et pour les aider à rester en contact avec l’équipe du FAWE, les mentors, les conseillers et les enseignants. Les boursiers, les mentors et les tuteurs ont reçu des allocations de communication afin de garantir que les séances de mentorat, d’orientation professionnelle et de conseil puissent continuer virtuellement, sans créer de charges financières supplémentaires.
  • Améliorant l’assurance médicale existante pour les boursiers, afin qu’ils puissent accéder aux soins médicaux même lorsqu’ils sont chez eux.
  • Recrutant des professeurs de matières supplémentaires en Éthiopie pour aider les boursiers à accéder aux contenus d’apprentissage des sites web du gouvernement. Ces enseignants aident les boursiers à analyser, discuter et examiner le contenu grâce au Telegram et à Whatsapp.

Grâce à ce soutien, les boursiers ont pu continuer à apprendre depuis chez eux et s’adaptent à ces nouvelles méthodes de travail virtuelles. Le FAWE continuera à soutenir les boursiers de cette manière jusqu’à ce qu’ils puissent retourner à l’école en toute sécurité.

By |2020-12-15T22:55:49+03:00décembre 15th, 2020|Categories: En vedette, Nouvelles|

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X