Témoignages des bénéficiaires du projet des algues à Zanzibar

//Témoignages des bénéficiaires du projet des algues à Zanzibar

Mtula Mwanahamadi

19 ans, originaire de Micheweni, Pemba du Sud

Après avoir terminé la quatrième année de l’école secondaire en 2019, j’ai tenté ma chance dans le domaine de la culture des algues dans ma région d’origine.  Cependant, je n’ai pas vraiment eu de chance car mes produits étaient de faible quantité et je voyais beaucoup de cultures pourrir. Je pense que c’est parce qu’il s’agissait d’une initiative de type expérimentale sans aucune connaissance ou formation préalable. Je me considère vraiment chanceuse d’avoir été identifiée par un Shekha et d’avoir réussi l’entretien que j’ai passé pour bénéficier de l’initiative. Avant la formation, je tentais ma chance en culture d’algues, mais je ne pouvais pas vraiment faire une récolte exceptionnelle. C’est pourquoi, lorsque je me suis inscrite au projet de formation du FAWE sur les algues marines de Zanzibar, j’ai appris comment cultiver les algues sur des terres où elles prospéreraient vraiment et résisteraient aux intempéries si on les plantait. La formation m’a également appris les mesures à prendre en cas de découverte de jeunes algues qui pourrissent.

Ma deuxième tentative de culture d’algues a vraiment été différente. La production a augmenté. Cependant, j’ai dû faire face à de nouveaux défis, comme la chaleur excessive du soleil qui a endommagé certaines plantes. En tant que productrice agricole, cela signifie une perte de récolte sans précédent. Nous avons également besoin de bulletins d’information pour nous aider à actualiser nos connaissances sur la formation acquise en classe. Nous avons également besoin de semences de haute qualité qui se transforment en algues marines de qualité supérieure. Une augmentation de capital contribuera largement à dynamiser les échelles de production.

Néanmoins, mon mari continue de m’encourager, car il pense que cette initiative apportera davantage de revenus à la famille. Il est l’unique soutien de famille bien que nous soyons mariés depuis quelques mois seulement. Il dit que le revenu, aussi modeste soit-il, pourrait nous aider en cas de rémunération faible ou tardive à son lieu de travail. Les revenus tirés de la culture des algues peuvent nous aider à acheter du sel, des épices et de la nourriture pour notre nouvelle famille. Il se rend compte que s’il ne m’encourage pas à subventionner ses revenus, il risque de se retrouver sans nourriture le soir en période difficile.

L’éducation et la formation ont notamment permis aux filles et aux jeunes femmes de mon âge de diminuer les risques de mariages forcés et de mariages précoces. Il y a quelques années, une fille sans éducation ou formation pouvait simplement décider de se marier dès qu’elle avait ses règles. Cependant, avec les opportunités croissantes de scolarisation et de formation, les filles choisissent de terminer leurs études, au moins au niveau du lycée et du diplôme, avant de se proposer au mariage.  Certains de ces mariages précoces et forcés sont en fait motivés par la pauvreté de la famille, le désir décourageant d’acquérir des richesses auprès d’un marié qui courtise la fille et le fait que certains parents ne sont pas instruits et ne voient donc pas l’intérêt d’éduquer leurs filles à des niveaux d’études supérieurs.

La formation a également renforcé nos relations avec nos formateurs et nos cheikhs, car ils continuent à nous sensibiliser à la valeur ajoutée de la création d’entreprises. Cette initiative me motive à encadrer les jeunes femmes qui viendront après moi et dans ma communauté pour acquérir les mêmes connaissances et se débrouiller seules. Nous apprécions vraiment nos professeurs ainsi que nos Shekhas pour nous avoir accordé une opportunité dans ce projet, car certaines d’entre nous n’avaient rien à faire. Nous aimerions qu’ils nous expliquent comment former les autres et comment traiter les algues mûres afin que nous n’ayons pas à les consulter à chaque étape de production.

By |2020-07-28T00:57:29+03:00juillet 17th, 2020|Categories: En vedette|

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X