S.E. Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal lance le plan stratégique du FAWE 2019-2023 lors du sommet de l’Union africaine

/, Nouvelles/S.E. Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal lance le plan stratégique du FAWE 2019-2023 lors du sommet de l’Union africaine

Tous les systèmes étaient au rendez-vous pour FAWE alors que S.E. Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal a dirigé une délégation de Gouvernements Africains de haut niveau lors du lancement du nouveau plan stratégique du FAWE 2019-2023 lors de la 36e réunion ordinaire du Comité Spécialisé des dix Chefs d’Etat et de gouvernement (C10) Champions de l’éducation, de la science et de la technologie en Afrique, tenue le 8 février 2020 au siège de l’Union africaine (UA), Addis-Abeba, Éthiopie.

Flanqué de la Commissaire aux ressources humaines et technologiques de l’Union africaine S.E. Prof. Sarah ANYANG AGBOR, et de représentants des Gouvernements des pays du C10 (Sénégal, Soudan du Sud, Tchad, Kenya, Malawi, Tunisie, Égypte, Gabon, Sierra Leonne et Maurice), le Président a félicité FAWE pour son “approche de développement consistant à mélanger l’approche basée sur les besoins avec une approche basée sur les droits afin d’atténuer les défis rencontrés par l’éducation des filles et des femmes et de leur donner les moyens d’être autonomes.’’

S.E. le Président a en outre réaffirmé son engagement à mobiliser les États membres à commencer par les pays du C10, les acteurs de l’éducation et les partenaires au développement pour soutenir la cause du FAWE et contribuer à son panier de financement.

De sa part, S.E. Prof. Sarah ANYANG AGBOR a exprimé sa joie sur des réalisations du FAWE au fil des ans et a promis de devenir membre associé du FAWE Afrique.

The event culminated to a luncheon at the Intercontinental Hotel, Addis Ababa Ethiopia. The luncheon was graced by the United Nations Special Envoy on Right to Education Dr. Koumba Barry who called for unrestricted funding to enable FAWE adequately respond to the ever emerging issues on girls’ education. L’événement s’est terminé par un déjeuner à l’hôtel Intercontinental, Addis-Abeba, Ethiopie. Le déjeuner a été honoré par la Rapporteure spéciale des Nations Unies sur le droit à l’éducation, Dr Koumba BOLY BARRY, qui a appelé à un financement sans restriction pour permettre au FAWE de répondre de manière adéquate aux problèmes toujours émergents concernant l’éducation des filles.

“Je comprends la nécessité d’une responsabilité spécifique, mais en même temps, je sais que plus de restrictions ne nous donnent pas les résultats escomptés. Un financement illimité permet aux organisations de planifier à l’avance, d’accroître leur efficacité et de conserver un personnel talentueux ,” a déclaré Dr BARRY.

La Présidente du FAWE Afrique, la professeure Naana J. OPOKU- AGYEMANG a saisi l’occasion pour remercier l’Union africaine, en particulier l’AUHRST, les organismes des Nations Unies et les partenaires au développement qui soutiennent la cause du FAWE depuis plus de deux décennies. Elle a observé qu’un soutien accru au FAWE permettra à l’organisation “de rester un catalyseur d’apprentissage, de devenir un facilitateur des processus de changement et un innovateur d’interventions durables et sensibles au genre sur le continent.”

Tout en mettant en évidence les principaux domaines d’intervention du FAWE dans le cadre du nouveau plan, la Directrice Exécutive de FAWE Afrique, Mme Martha R L MUHWEZI, a noté que l’organisation s’engagerait à “mettre en relation les enfants non scolarisés, y compris ceux en situation de conflit avec des opportunités d’EFTP, plaidant pour la prise en compte du genre dans les plans du secteur de l’éducation et accroître la participation des femmes et des filles aux STEM ”, entre autres.

L’événement a également vu certains des partenaires clés du FAWE, à savoir: Dubai Cares, Global Partnership for Education, ADEA partager leurs expériences sur le travail avec le FAWE et ont promis leur soutien continu à l’éducation des filles et des femmes sur le continent.

Le nouveau Plan stratégique 2019-2023 du FAWE est centré sur une approche adaptative et basée sur les droits qui positionne l’organisation pour qu’elle reste sensible aux changements contextuels, aborde les problèmes émergents, atténue les défis rencontrés dans l’éducation des filles, promeut les droits et le bien-être des filles et des femmes dans l’adversité et leur permettre d’être des membres autonomes et productifs de leur société. Cliquez sur le lien ci-dessous pour plus d’informations sur le plan stratégique

By |2020-03-03T21:18:07+03:00mars 3rd, 2020|Categories: En vedette, Nouvelles|

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X